dimanche 19 juin 2022

Commémoration de l'appel du 18 juin

Le samedi 18 juin, tous les hivernants de Port-aux-Français se sont rassemblés à l'occasion de la journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi.
Les militaires en poste dans le district assurent à tour de rôle l'organisation des cérémonies. Cette fois-ci, les marins en étaient chargés avec Jean-Vincent comme commandant des troupes.
Le texte de l'appel prononcé par le général de Gaulle ainsi qu'un message du ministre des Armées ont été lus à cette occasion.
A l'issue de la cérémonie, tous les hivernants se sont réunis pour partager un moment de convivialité.

jeudi 19 mai 2022

Mercredi 18 mai - Journée du marin à Port-aux-Français

En 2013, le ministère de la défense a lancé la première édition d'une journée spéciale dédiée aux marins, celle-ci est dénommée « journée du marin ». Se déroulant durant la seconde quinzaine du mois de mai, cette commémoration fait référence à l’épopée de La Pérouse en mer du Japon en 1787. Premier marin européen à naviguer dans ces eaux lointaines, il était à la fois un explorateur et un marin combattant qui a donné sa vie pour son pays. C’est un événement fédérateur pour l’ensemble des marins. Il permet à toutes les unités de la Marine nationale de se retrouver autour de valeurs communes et de promouvoir l’esprit d’équipage.
Célébrée cette année le mercredi 18 mai, cette journée a été particulièrement dense pour les marins de la Marine nationale en poste à Port-aux-Français ; en effet, pas moins de trois palangriers ont fait escale dans le district afin d’y effectuer des ravitaillements en gazole pour deux d’entre eux ou pour bénéficier d’une assistance médicale pour le troisième. La journée a débuté au début de l'aube avec l’arrivée du Cap Kersaint alors que la base était recouverte d’un manteau neigeux. Ce premier ravitaillement en gazole a permis de délivrer 50 m3 au palangier.
Aussitôt ce premier ravitaillement mené à son terme, le Saint André est venu à son tour mouiller face aux appontements du port pétrolier.
Pour ce palangrier, il s'agissait du troisième ravitaillement en six mois. C'est donc d'une manière très fluide que ce nouveau ravitaillement de 50 m3 s'est réalisé aidé en cela par d'excellentes conditions météo.
Au cours de ce ravitaillement, le Mascareignes III est venu à son tour mouiller à proximité de la base afin que des soins soient prodigués à l'un de ses marins.
A l'approche du solstice d'hiver, la durée de jour est dorénavant courte aux Kerguelen aussi, le ravitaillement du Saint André s'est achevé de nuit en utilisant les feux de pont du palangrier et des phares de voiture à terre afin que les manoeuvres puissent être réalisées en sécurité.
Si cette journée du marin aura été bien dense pour les marins de la Marine nationale en poste sur le district de Kerguelen, elle aura permis de démontrer à nouveau la solidarité qui existe entre gens de mer. Nos marins (comme toute la base) sont en effet toujours disposés à apporter le meilleur soutien possible pour les pêcheurs qui oeuvrent dans des conditions particulièrement difficiles avec de très longues périodes de mer dans les eaux tumulueuses des quarantièmes rugissants et des cinquantièmes hurlants.

mardi 10 mai 2022

Ravitaillement pour le palangrier Albius

Le lundi 09 mai, le palangrier Albius de l'armement SAPMER est venu au mouillage devant Port-aux-Français afin de procéder à un ravitaillement en gazole. Le navire de pêche est en mer depuis environ cinq semaines et cette opération va lui permettre d'augmenter la durée de la marée en cours. Durant ce ravitaillement, 50 m3 de gazole ont été délivrés.
Il s'agissait de la première opération de ce type depuis trois mois pour les marins du district. Le début de l'année est en effet marqué par une période dite de protection aviaire (pour les oiseaux marins nocturnes, notamment les pétrels à menton blanc) au cours de laquelle les navires de pêche ne sont pas autorisés à opérer dans la zone économique exclusive (ZEE) des Kerguelen. Les sept palangriers (tous français et basés à la Réunion) autorisés à pêcher dans les ZEE de Kerguelen et de Crozet étant actuellement tous présents dans les approches de l'archipel, ce type d'opération devrait se renouveler dans les prochaines semaines.

dimanche 8 mai 2022

Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 à PAF

C'est par un vent de sud-ouest bien établi et une température à peine positive que l'intégralité du personnel présent sur la base de Port-aux-Français (trois manips ont lieu en dehors de la base en ce moment) s'est réunie pour commémorer la fin de la seconde guerre mondiale en Europe et la capitulation de l'allemagne nazie.
Après une revue des troupes commandées par Matthieu (notre chef APPRO), une cérémonie des couleurs a tout d'abord été réalisée avant la lecture d'un texte de madame Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées chargée de la mémoire et des anciens combattants.
Un hommage a ensuite été rendu aux morts de ce terrible conflit.
Tous les hivernants se sont ensuite retrouvés à la résidence pour partager un pot républicain. Nous avons également pu profiter d'un excellent buffet préparé par notre équipe cuisine.
Dans notre territoire de France du bout du monde, l'indispensable devoir de mémoire a été partagé par toute notre communauté.

lundi 25 avril 2022

Formation incendie pour les nouveaux arrivés

De part le caractère très isolé d'un district, les hivernants ne peuvent compter que sur eux-même en cas de sinistre. Cela implique une formation minimale (théorie et familiarisation avec l'emploi des extincteurs) pour tous et une formation plus poussée pour ceux qui seront en charge de former les groupes sécurité incendie (GSI) appelés à intervenir en cas de sinistre. Ceux-ci sont constitués des militaires mais également des contractuels TAAF qui n'ont généralement pas de connaissance spécifique du domaine en arrivant. Douze personnes ayant rejoint le district lors de l'OP1, de nouvelles formations étaient donc nécessaires. Celles-ci sont réalisées par Frédéric, un marin, le seul pompier professionnel des Kerguelen. Après une formation théorique, l'apprentissage de l'emploi des extincteurs se déroule à KERLAND, notre site d'entraînement dédié.
Lors de ces formations, les nouveaux arrivants se sont entraînés à intervenir dans différentes configurations, avec plusieurs types d'extincteurs.
En complément de cette formation basique, les membres de GSI reçoivent une formation complémentaire portant sur les rudiments du métier de pompier avec notamment la familiarisation avec le port des appareils respiratoires isolants (ARI).
Un parcours est ensuite réalisé dans un bâtiment, sans lumière et avec une fumée produite par un générateur de fumée afin de s'entraîner à progresser sans repère visuel.
L'apprentissage comprend également la mise en oeuvre de tout le matériel incendie et notamment de notre vénérable véhicule de première intervention (VPI).
Après une semaine de formation réalisée dans la bonne humeur, les nouveaux membres des GSI ont acquis des connaissances de base qui leur permettront d'intervenir en cas de sinistre sur base, en souhaitant bien sûr que cela n'arrive pas.

mercredi 13 avril 2022

OP1-2022, début d'hivernage pour la mission 72

La première opération portuaire de l'année (OP1) s'est déroulée du jeudi 31 mars au dimanche 03 avril. Celle-ci marque la fin de la campagne d'été mais également le début de l'hivernage pour la mission 72.
Cette OP a représenté une importante manoeuvre logistique heureusement facilitée par d'excellentes conditions météo. Durant trois journées bien remplies, environ 100 tonnes de marchandises ont été importées, environ 100 tonnes de marchandises ont été exportées et pas moins de 613 m3 de gazole ont rejoint les citernes du port pétrolier pour les besoins de la base mais également pour honorer les demandes de ravitaillement des bâtiments de passage (pour l'essentiel, les palangriers de pêche australe).
Lors de cette OP, nous avons reçu monsieur Christophe-André Frassa, sénateur représentant les français établis hors de France et membre du conseil consultatif des Terres australes et antarctiques françaises. Profitant de la présence d'un parlementaire sur le district, une cérémonie des couleurs ayant rassemblé tout le personnel de la base a été menée.
Enfin, cette OP a été marquée par d'importants mouvements de personnels. Vingt-sept personnes ont ainsi quitté le district alors que douze (essentiellement des contractuels TAAF) l'ont rejoint. Au moment du départ du Marion Dufresne II, tous les membres de la mission s'étaient réunis près de l'appontement du port pétrolier pour saluer une dernière fois leurs amis.
Le dimanche 03 avril en fin de journée, l'hivernage de la mission 72 a donc débuté pour les 44 hivernants. Le Marion Dufresne II reviendra à Port-aux-Français le 15 août au terme de cette longue période de quatre mois et demi.

jeudi 31 mars 2022

Opération "base propre" avant l'OP1

Le mercredi 30 mars, la neige a tenu au sol pour la première fois de l'année. C'est le signe que l'hiver approche, tout comme le Marion Dufresne II qui effectue actuellement sa première rotation logistique de l'année. La préparation des opérations portuaires (OP) revêt une importance capitale dans la vie de la base. Au-delà de la préparation de tous les mouvements logistiques (à titre d'exemple, l'export d'environ 100 tonnes de matériels divers dont les déchets), l'OP est également l'occasion de mener une opération "base propre" durant deux jours afin de préparer au mieux la base avant le débarquement des futurs hivernants et des interdistricts. Cela consiste entre autres à préparer les logements, les locaux professionnels ainsi que les locaux de "vie commune". Les extérieurs de la base sont également nettoyés lors de ces deux journées et cela nous a donné l'opportunité de réaliser une photo de groupe, la dernière de cette campagne d'été qui s'achève et qui aura été bien remplie (la précédente avait été bien moins dense en raison de la crise sanitaire).

mercredi 30 mars 2022

Escale de la frégate Floréal du 28 février au 1er mars

Après le passage de la frégate de surveillance Nivôse à la fin du mois de janvier, la frégate Floréal a réalisé à son tour une mission "TAAF froide" qui l'a amené à faire relâche à Port-aux-Français les 28 février et 1er mars.
Si les contraintes sanitaires n'ont malheureusement pas permis de recevoir les marins du Floréal sur la base de Port-aux-Français, des échanges ont néanmoins pu avoir lieu entre le district et la frégate (matériel, articles des coopératives réciproques, etc.). L'échange le plus important par les personnes résidant aux Kerguelen a sans nul doute été la réception d'une dépêche postale tant attendue, les précieuses lettres et les précieux colis reçus de la part de nos proches ont ainsi été tout particulièrement appréciés.

dimanche 27 février 2022

Escale du voilier néozélandais Kiwi Roa pour réparations

Alors qu'il naviguait dans les quarantièmes rugissants entre Crozet et les Kerguelen, le voilier néozélandais Kiwi Roa a été victime d'avaries après un empannage involontaire dans le gros temps qui a occasionné la casse de la fixation de la girouette ainsi que la rupture de brins sur un hauban (câble retenant le mât). Aux abords de l'archipel de Kerguelen, le skipper Peter Smith (naviguant en solitaire sur son voilier en aluminium de 15,50 mètres) a contacté la base par VHF en demandant de pouvoir se mettre à l'abri afin de procéder aux réparations nécessaires. Une autorisation spéciale a alors été donnée à l'intéressé afin de s'amarrer sur un coffre à Port-aux-Français.
Les travaux nécessitant de monter en tête de mât, le skipper a bénéficié de l'aide de Simon (le bosco de la flottille) afin d'être hissé dans le mât.
Une première réparation de fortune n'ayant pas donnée satisfaction pour la fixation de la girouette endommagée, Cyril (notre chef du garage) a été sollicité pour réparer la girouette. Ainsi à partir de deux pièces cassées, ce remarquable bricoleur est parvenu à concevoir une girouette bien plus solide que celle qui avait cédé dans le mauvais temps.
La girouette avec la fixation cassée (on peut noter le bricolage pour renforcer la pièce)
La nouvelle girouette connfectionnée par Cyril
Peter Smith, le skipper de 75 ans, en tête de mât pour fixer la nouvelle girouette.
Le vendredi 25 février, après avoir mené à bien toutes les réparations et avoir également profité du passage à PAF pour se reposer, Peter Smith a appareillé pour une nouvelle longue période de mer de cinq à six semaines pour rejoindre Hobart en Tasmanie.
Ce navigateur chevronné et particulièrement expérimenté, par ailleurs concepteur d'ancre, a construit lui même son voilier "fait pour naviguer partout (y compris en environnement polaire) et par tous les temps". Les personnes intéressées pour en savoir un peu plus sur ce personnage attachant peuvent consulter un site internet qui lui est consacré : https://www.petersmith.net.nz/about/peter.php

mercredi 23 février 2022

Passage du Marion Dufresne II - Départ de campagnards d'été

Le Marion Dufresne II est actuellement affrété par l'IFREMER et mène une campagne océanographique dans les latitudes australes (OBS AUSTRAL). Le navire réalise de nombreuses opérations scientifiques autour de Kerguelen. Cette campagne est également mise à profit pour permettre à des campagnards d'été de quitter les districts austraux sans avoir à attendre l'OP1-2002. Après un passage à Crozet en date du 15 février, le Marion Dufresne II a ainsi réalisé une courte escale à Port-aux-Français le mercredi 23 février.
Au cours de cette relâche, 17 personnes ont quitté le district. Il s'agissait pour la plupart de campagnards d'été ayant passé deux ou trois mois dans l'archipel mais également de trois VSC (Nathalie, Samuel et Alexis) qui ont achevé un très long séjour de quinze mois dans l'archipel du vent, une expérience inoubliable. Le Marion Dufresne II ne disposant pas d'hélicoptère lors des campagnes océanographiques, c'est avec des embarcations (un zodiac de la flottille et l'embarcation de travail du ravitailleur) que les différents transferts ont été menés, à la faveur de très bonnes conditions météorologiques. L'ensemble du personnel de la base étant présent sur le quai afin de saluer ces départs dans une ambiance empreinte d'une forte émotion.
Simon et safir sur le zodiac.
Avec ces départs, l'effectif du district est passé à 59 personnes. Progressivement, nous nous rapprochons de l'effectif hivernal qui sera atteint à l'issue de l'OP1-2022 programmée dans un mois et demi.

samedi 12 février 2022

250 ans de la découverte de l'archipel de Kerguelen

Voici aujourd'hui 250 ans, une expédition dirigée par le capitaine de frégate Yves-Joseph de Kerguelen de Trémarec découvrait l'archipel des Kerguelen. Parties début janvier de l'Isle de France (actuelle île Maurice), la flûte La Fortune commandée par Kerguelen et la gabare Gros Ventre commandée par Saint Allouarn partaient à la recherche de la Terra australis incognita, continent imaginaire qui apparaissaient sur toutes les cartes européennes entre le 15ème et le 18ème siècle. A cette époque, les monarques européens rêvent d'un grand continent plein de richesses et propice à la colonisation. L'expédition rencontra des conditions météorologiques difficiles mais, le 12 février 1772, des signes de l'arrivée à proximité d'une terre sont observés. Arrivant du Nord-Ouest, l'expédition découvre l'archipel qui fut baptisé France australe.
12 février 1772 : « Au jour nous avons vu quantité de pingouins et de loups marins, beaucoup d’alouettes de mer et des poules mauves » « Mr de Kerguelen nous a fait signal de terre et nous l’avons aperçue aussitôt » (Extrait journal de bord de l’enseigne de vaisseau du Boisguehenneuc embarqué à bord du Gros-Ventre)
Le Gros Ventre poursuivit sa route vers la terre et le 13 février une chaloupe fut mise à l'eau pour rejoindre la terre et prendre possession de cette nouvelle terre au nom du roi de France.
13 février 1772 : « en arrivant j’y ai fait arborer le pavillon et pris possession au nom du roi mon maître en faisant crier trois fois vive le roi et tirer trois décharges de mousqueterie. L’endroit où j’ai été est couvert de mousse et du cresson sauvage. Le terrain y est très noir. La plaine peut avoir trois ou quatre lieues de long sous près d’une demi lieue de large » (extrait journal de bord de l’enseigne de vaisseau du Boisguehenneuc embarqué à bord du Gros-Ventre).
C'est finalement James Cook qui lors de son passage dans l'archipel en 1776 donna à cette terre le nom de Kerguelen et reconnut l'antériorité de la découverte par la France.

samedi 5 février 2022

Passage de la frégate de surveillance Nivôse dans l'archipel

Effectuant une mission de souveraineté dans les TAAF, la frégate de surveillance Nivôse a été présente dans l'archipel de Kerguelen du 23 au 29 janvier. Cette mission a notamment permis la réalisation d'un raid de six jours par un détachement 2ème régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMA) de Saint Pierre à la Réunion. La frégate a profité de sa présence dans le district pour effectuer le ravitaillement de 50m3 de gazole durant la journée du mercredi 26 janvier, afin d'augmenter son autonomie.
L'hélicoptère de la frégate étant en vol durant le ravitaillement, des photographies aériennes ont été réalisées et celles-ci permettent de détailler la configuration de notre port pétrolier qui assure à la fois la fourniture de la base mais également le ravitaillement des navires opérant dans la zone.
La base de Port-aux-Français possède une très importante capacité de stockage de gazole ; en effet, le port pétrolier est constitué de 26 cuves de 50m3 soit un total de 1 300m3 (L'ancien port pétrolier se trouvait dans l'enceinte de la base. Celui-ci a été démantelé et seuls les anciens appontements sont toujours en place).
On peut noter que toutes les cuves sont placées dans des bacs de rétention afin d'éliminer tout risque de pollution en cas de fuite d'une des capacités de stockage. Des conduites enterrées permettent d'acheminer le gazole jusqu'au touret qui stocke quelques centaines de mètres d'une manche souple qui permet de faire la jonction entre le navire au mouillage et le port pétrolier. Une fois la connexion établie, deux pompes ayant un débit de 12m3/heure assurent le transfert du combustible.
Les appontements sont quant à eux utilisés pour établir et récupérer la manche souple, ils permettent notamment de protéger celle-ci vis-à-vis des frottements contre des roches qui pourraient lui être dommageables. Dans le même état d'esprit, la manche est maintenue en surface par des bouées durant tout le ravitaillement.
La journée du 26 janvier a été très active pour les marins du district ; en effet, ils ont assuré le ravitaillement du palangrier Albius durant la matinée avant d'effectuer celui de la frégate Nivôse durant l'après-midi.

mercredi 26 janvier 2022

Aurore australe dans le ciel de Port-aux-Français

Récemment une belle aurore polaire a pu être observée dans l'archipel de Kerguelen. Appelé aurore boréale dans l'hémisphère Nord, ce phénomène est logiquement baptisé aurore australe dans l'hémisphère Sud.
Une aurore polaire est un phénomène lumineux caractérisé par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant. Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles magnétiques, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). En cas d'activité magnétique solaire intense, l'arc auroral s'étend et commence à envahir des zones beaucoup plus proches de l'équateur (Port-aux-Français est situé par 49°21' Sud).
Des outils de prédiction existent pour les aurores polaires ainsi, nous pouvons savoir à l'avance si un tel phénomène est susceptible de se produire. Si une personne observe ce phénomène, il existe alors une liste des personnes ayant demandé à être réveillées pour venir observer ce phénomène très particulier et dont on ne se lasse pas.